Mes Univers

BONANZA

Qui ce souvient de :

 BONANZA

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
430 épisodes de 50 minutes
1ère diffusion en France : 6 Janvier 1965
Créateur(s) : David Dortort
Producteur(s) : Lewis Allen, Robert Altman, Richard Bartlet, Leon Benson
Musique : David Rose, Harry Suckman, Raoul Kraushaar


RESUME
Bonanza allie les deux genres majeurs de la télé américaine : le western et la saga familiale.
Elle met en scène Ben Cartwright, homme veuf qui, las de sa vie d’aventurier finit par s’établir dans une contrée sauvage près de Virginia City dans le Nevada. Il y construit un ranch pour y vivre avec ses trois fils : Adam, Hoss et Little Joe. Les liens qui unissent la famille Cartwright, leur permettent de contourner les obstacles et de faire face aux attaques des nombreux bandits, indiens et autres dangers qui envahissent le Ranch Ponderosa.
Cette série forte de ses quatorze années d’existence, a eu un énorme succès non seulement par les valeurs qu’elle illustre mais aussi par la variété des thèmes qu’elle traite. Bonanza a été l’une des plus longues séries de l’histoire de la télévision américaine, la plus appréciée et aussi la plus diffusée dans le monde. Bonanza, c’est d’abord quatre formidables acteurs, familiers du petit écran : Lorne Greene (« Galactica« ), Pernell Roberts, Dan Blocker et Michael Landon (« La petite maison dans la prairie« ) …

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuitEugene Maurice Orowitz est né en 1936 à New York. Tout commence réellement en 1959 pour le comédien devenu Michael Landon entre temps. Cette année là, il devient Little Joe Cartwright dans la série Bonanza, western plein de bons sentiments. La série est un succès et le comédien profite des 14 années d’existence de la série pour installer sa renommée. Lorsque la série est annulée, Michael Landon est une superstar et il n’a pas de mal à imposer son nouveau projet, La Petite Maison dans La Prairie. En 1975, il renoue avec une saga bien mielleuse et irréprochable. Cette fois-ci, l’aventure dure 8 ans et une nouvelle fois, lorsque la série s’arrête l’acteur va rebondir sur un autre projet : Les Routes du Paradis. De 1984 à 1989, le comédien joue un ange compatissant aux malheurs des autres. Il est certain, que l’acteur avait encore des projets de série après Les Routes du Paradis mais il est atteint d’un cancer du pancréas et meurt en 1991. Depuis La Petite Maison dans la Prairie, l’acteur était aussi devenu réalisateur et producteur.
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuitDans les années 50, il quitte son pays et part pour Hollywood qui lui demande dans un premier temps de faire le narrateur de quelques films. Plus tard, il trouve enfin des rôles : il interprète Othello dans une adaptation télévisée de 1953. Toutefois, sa première performance reconnue par le public restera son rôle de patriarche dans la série « Bonanza ». Pendant 14 ans, du septembre 1959 au 16 janvier 1973, il restera l’un des cow-boys préférés des téléspectateurs. Après la série, on le reverra dans « Tremblement de Terre » de Mark Robson aux côtés de Charlton Heston. Cependant, le comédien reste très attaché à la télévision. Il tourne de nombreux téléfilms, quelques séries telle que « Griff », un programme produit par David Victor et Steven Bochco et diffusée du 29 septembre 1973 au 04 janvier 1974 sur ABC, et quelques mini séries, dont « Racines ». En 1978, il est annoncé dans la série la plus coûteuse de toute l’histoire de la télévision : « Galactica ». Sa présence à l’écran a beaucoup rassuré les investisseurs. Même si la série n’est pas un succès, Lorne Greene sort grandi de cette aventure. En 1981, il tourne sa huitième et dernière série, « Code Red », diffusée du 01 novembre 1981 au 12 septembre 1982 sur ABC et produite par Irwin Allen, où il interprète un pompier vieillissant et courageux. Il sera aussi l’animateur/narrateur de la série de documentaires, Lorne Greene’s Last of the Wild de 1974 à 1979. Lorne Greene est décédé le 11 septembre 1987.
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuitC’est un géant de près de deux mètres doté d’une force herculéenne pour 1,93m pour 136kg.
Il a joué dans  »BONANZA » de 1959 à 1972 : 375 épisodes dans le role de Eric « Hoss » Cartwright (jusqu’a sa mort, d’une embolie pulmonaire).

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuitIl se rend à New-York et débute par de petits rôles au théâtre et ne démarre au cinéma et à la télévision qu’en 1957, date à laquelle il s’installe à Hollywood. Cette année-là, il décroche 3 rôles, un dans Desire Under the Elms, un autre dans The Sheepman, un troisième dans Ride Lonesome. C’est pour jouer dans ce dernier film qu’il a appris, en quelques semaines, à monter à cheval.
C’est en 1959 qu’on lui offre le rôle qui le rendra célèbre, celui d’Adam Cartwright, dans Bonanza.
En dépit de la popularité des westerns à l’époque et malgré le fait que cette série était l’une des premières en couleur, le démarrage de Bonanza fut lent. les vedettes étaient mal payées et les personnages tout d’une pièce. Néanmoins, les acteurs les firent vite évoluer dans un sens plus humain et plus diversifié. Dès la seconde saison, on proposa donc aux acteurs un contrat de cinq ans, dans de meilleures conditions et incluant la première année. La série commençait à connaître un succès qui ne devait pas se démentir par la suite.
Pernell Roberts fut très vite déçu par la série. D’abord, il découvrit qu’il n’aimait pas la vitesse avec laquelle on « mettait en boîte » un épisode. Il n’avait le temps ni de répéter ni d’approfondir le scénario.Au bout de six ans, en 1965, malgré tout, Pernell Roberts quitta la série. Dans l’espoir qu’il revienne, on ne tua pas son personnage, il avait simplement quitté le ranch familial pour une destination inconnue

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Générique 

http://www.dailymotion.com/video/5kzkTL1dNx2CSaTr0

 Diaporama

http://www.dailymotion.com/video/4TfJJSiYrHnmgdPuW

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

World Manga |
World Manga |
World Manga |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | The Barefoot Girls
| The Barefoot Girls
| The Barefoot Girls